Méthode COLIN Bilan : 2 mois

Méthode COLIN Bilan : 2 mois

Après 2 mois de pratique de la Méthode COLIN, méthode d’apprentissage du piano, il est temps de faire un bilan.

Des chiffres.
En 2 mois j’ai travaillé à raison de 3h30 à 4h/jour (je me lève tôt et me couche tard. Donc 1h/1h30 le matin et 2h/2h30 le soir) :
– 13 exercices principaux dans la Série 1
– 18 exercices dans le Répertoire 1
-16 morceaux dans la Série 2

Afin de baliser mon parcours et de suivre mes progrès, comme d’autres étudiants bien avant moi, j’ai produit 47 vidéos sur mon blog (créé pour l’occasion) sur iPhotozoom.
Mon site n’a été créé que pour m’amuser à mettre quelques photos en ligne « à la manière d’un site photo ». Pour savoir comment ça marche et aussi pour m’obliger à ne sélectionner que les meilleures ou moins mauvaises sur une série.
J’ai donc activé la fonction Blog juste pour voir et accompagner la production des vidéos des morceaux appris.

Je rappelle que je ne connais pas le solfège et n’ai jamais touché un piano de ma vie.

Des points forts.
Le gros point fort de la Méthode c’est sa progressivité.
Tout est fait pour ne pas nous dégouter et nous donner envie d’avancer
– des exercices, piécettes, morceaux courts
– une diversité de rythme et de styles (slows, rocks, valses…)

De la technique
– l’acquisition dès le 1er morceau d’un jeu main gauche ET main droite
-la gestion des yeux
Ca fait déjà pas mal.

Je ne vais pas mentir tous les exercices ne sont pas passionnants. En même temps on peut pas exiger de bosser sur le tube de l’été non plus !
MAIS il ne faut pas se leurrer.
Apprendre le piano sans bosser y a juste un commercial d’une marque musicale qui peut vous le faire croire.
Donc on joue le jeu !

De la pédagogie.
J’ai envie d’apprendre et de progresser aussi, je fais confiance au contenu et à la démarche pédagogique proposée.
Et ça marche.
On a envie de progresser alors on prend chaque exercice ou petit morceau comme un pas nécessaire pour aller vers plus d’indépendance et de connaissance.
Bien sûr à son allure selon ses disponibilités et ses choix.
En outre, les CDs sont très bien faits et nous permettent de jouer de façon progressive les exercices proposés avec l’aide du Coach musical (JM COLIN) qui nous détaille chaque point de la partition à travailler.

Le jeu.
Jouer des 2 mains assez rapidement est assez jouissif et motivant.
On se rend compte que l’on peut.
Même si les exercices sont modestes ils nous font y croire et aller de l’avant.

L’énorme PLUS:
– c’est l’apprentissage de la lecture des notes.
Un des atouts de la Méthode c’est d’apprendre à lire une partition en clé de Sol, puis une deuxième puis une troisième…etc
Même si la lecture de la clé de Fa intervient bien plus tard je me suis surpris à essayer de comprendre comment elle fonctionnait en visionnant quelques vidéos.

Que dire de plus ?
En 2 mois j’en suis arrivé au morceau le plus difficile de la Série 2 « Jolie forêt ».
Je ne suis pas dupe.
Je ne sais toujours pas jouer du piano mais j’apprends et ça me plait d’apprendre.
Je commence à savoir déchiffrer une partition. C’est cool non ?
Les 2 morceaux les plus mélodieux, pour moi, sont « Jolie forêt » et « Ballade à la campagne ».
J’aime beaucoup aussi l’idée d’une leçon de « préparation à l’improvisation » en fin de Série 2.

Mon objectif court terme.
Je veux faire le Répertoire 2 (post Série 2) et atteindre la Série 3 le plus rapidement possible.

Mon but n’est pas de battre des records ou d’être meilleur que..mais bien plus d’arriver assez vite à pouvoir apprendre et jouer des partitions plus intéressantes pour prendre plus de plaisir.

A ce jour mon clavier d’entrée de gamme étant en réparation, Je vais mettre un peu plus de temps que prévu mais je vais m’occuper en attendant (lecture de notes et entrainement main droite ou main gauche sur un clavier 25 touches ; c’est toujours mieux que rien. :))

Prochain bilan : 6 mois effectifs de pratique de la Méthode.

Bonne continuation à tous.

NOTA : image effectuée avec Photoshop à partir d'une idée de la banque d'images iStock.

Il n'y a pas de commentaires