[53]Série2/Répertoire2>JE N’AIME PAS T’ATTENDRE

J’ai beaucoup apprécié de travailler ce morceau qui regroupe un ensemble de difficultés : croches, noires, triples croches, blanches, blanches pointées, plaqués, contretemps.

Le morceau a, je trouve, une résonance un peu mélancolique notamment par son refrain, mais sa variété le rend très motivant.

Les plaqués nous obligent à travailler différemment et la répétition nous incite à travailler la régularité.
Je me suis obligé à bien dire les notes à voix haute durant la phase d’apprentissage.

La main gauche en arpège large ne présente pas de difficulté.

Je trouve le morceau très beau sans métronome, mais comme vous le savez je préfère l’utiliser pour m’obliger à être le plus en place possible.

J’ai néanmoins essayé en m’aidant d’un métronome lumineux. J’ai passé beaucoup de temps à essayer de me caler 1h/1h30.
Je n’ai pas été convaincu car l’attention est sollicitée par le Tempo lumineux (flash) et par la partition à suivre et à respecter. Ca fait beaucoup et même trop.

J’ai donc renoncé et choisi de me mettre un rythme sonore à volume réduit.

rem : je l’ai travaillé 4h/4h30 + 1h/1h30 (travail au métronome lumineux).

rem2 : l’enregistrement n’est pas parfait mais je l’ai trouvé correct pour le garder. Je me rends compte que je me suis plus attaché à vouloir le réaliser en entier  qu’à (essayer de ) l’interpréter comme on le fait parfois quand on possède plutôt bien un morceau.

Tempo : 138 à la croche

Je n'aime pas t'attendre / Méthode COLIN

Je n’aime pas t’attendre / Méthode COLIN

Je n’aime pas t’attendre © Jean-Marie COLIN

Il n'y a pas de commentaires