A

Avec ce « début de l’automne »
j’ai eu la sensation de me retrouver
au milieu du Quaternaire en peaux de bêtes.
Le Quaternaire, vous savez, celui des grandes glaciations…

Ce morceau m’a paru très difficile.

Difficile car il demande, en tous cas pour un débutant comme moi, beaucoup de temps d’étude.
Difficile à travailler car de nombreux passages demandent de l’entraînement, de la technique et de la répétition.

Curieusement j’ai eu besoin rapidement de jouer avec la main gauche (MG). Pour me repérer au niveau du rythme. Et puis inlassablement on travaille les parties, les sections, les mesures et on les enchaîne.

On augmente le rythme. On a l’impression que ça va bien et puis patatras on se met à buguer sur des passages qui passaient bien. Alors on repart doucement, méthodiquement, inlassablement.

Mais ça c’est avant.
Après c’est pareil mais en pire.

On croit commencer à savoir le jouer (on s’y croit un peu) mais dès qu’on augmente le tempo (vers les 155/160/166) on reprend en pleine face tous les passages acquis laborieusement qui vous pètent à la figure les uns après les autres.
Au point même de bloquer carrément sur certains passages.

Alors on reprend à 80/90, on essaie de conditionner les doigts (les fameux 3 & 5 de la main droite (MD)), le cerveau, et on repart pour une session d’apprentissage.

Par contre il est important de rajouter que j’ai trouvé ce morceau très intéressant à travailler et à jouer. Il est mélodieux, il a un beau rythme, il comporte des variations musicales et il est technique.

J‘ai cru découvrir une fonction miracle dans mon Yamaha P125 d’entrée de gamme : la fonction enregistrement que je n’avais pas testée.

En fait je peux enregistrer un morceau au format midi (format de fichier dédié à la musique). Le gros avantage c’est qu’on n’entend ni le bruit des touches ni le métronome (j’ai eu une pensée pour Bernard47), que je peux m’enregistrer tout en étant au casque, donc sans gêner les voisins et la nuit si je veux. Trop cool !

Hélas Windows 7 hélas ! le seul moyen de récupérer le fichier enregistré est de connecter le piano digital à son PC via une connexion USB-HOST. Et là on part dans les galères de Windows…ce qui devrait fonctionner ne fonctionne pas. J’ai passé 8h (1 nuit) à tout tester..sans résultat (heu! bien énervé car en plus mon enregistrement me semblait pas mal).

Du coup obligé de me ré-enregistrer avec l’appareil photo.
Le résultat est moyen. Je suis parfois à côté du rythme et j’ai 2 ou 3 notes aiguës un peu absentes (lol).
J’ai eu beaucoup de mal à l’obtenir au Tempo de 176.
A 166 j’étais nickel mais à 176 j’ai ramé. Surtout les doigts 3 & 5 MD.

Edit du 05/11/2018 : 
Sinon concernant la liaison de mon piano digital (voir [55] Début de l’automne) avec mon PC je n’ai pas lâché l’affaire.
Je me suis rendu compte que le logiciel Ableton le voyait mais qu’il n’apparaissait pas dans Windows comme un périphérique ou un lecteur.
Si je lis un morceau enregistré avec le piano je peux l’entendre via le logiciel mais je n’arrive pas à l’enregistrer et/ou le sauvegarder.
A affiner (paramétrages).

J’ai donc utilisé un petit logiciel gratuit « Audacity ».
Lorsque je lis le morceau enregistré avec mon piano et stocké dans mon piano, Audacity le reçoit bien (via un câble USB/Host).
J’ai juste à appuyer sur le bouton [enregistrement] dans Audacity durant l’écoute pour le récupérer puis à le sauvegarder au format mp3 ou wav.
J’obtiens ainsi une bande son propre sans bruit de clavier.

Je dois toujours me filmer avec mon appareil photo pour avoir l’image ; ce que je fais au moment où j’enregistre le morceau sur et avec mon piano. Je n’ai plus qu’à utiliser les 2 fichiers dans mon logiciel de montage et à caler le son et l’image.
Le gros avantage c’est que je peux m’enregistrer 30 fois de suite, je ne dérange personne puisque je joue au casque.

Mais maintenant je l’ai, ce qui n’est pas si mal. Un gros gap de franchi mais je comprends vraiment pourquoi si peu d’étudiants ont posté des vidéos sur ce difficile « début de l’automne ». L’hiver a du les rattraper…

Rem : la version de Gaëlle94 est vraiment très belle.

Bon j’enfile ma doudoune et je pars relever les nouveaux pièges.

rem : je l’ai travaillé 6h/j durant 5 jours et ce n’est pas fini…lol !

Edit du 15/12/2018 : je continue à le travailler régulièrement. Ce morceau demande vraiment du travail mais je sens que je progresse bien dessus et surtout que je suis devenu régulier. Vraiment un morceau très intéressant à travailler. Il ne faut pas se décourager.

Tempo 176

Début de l'automne / Méthode COLIN

Début de l’automne / © Méthode COLIN

NOTA : illustration effectuée avec Illustrator et Photoshop à partir d’une idée de la banque d’images iStock / ©Philéas2k

Il n'y a pas de commentaires