[133] Méthode Colin Série 3 Répertoire Bonus : “Blues pour l’amitié”

[133] Méthode Colin Série 3 Répertoire Bonus : “Blues pour l’amitié”

Un morceau que j’ai trouvé difficile.

Rythme
– Dès la 1ère mesure la difficulté consiste à ne pas démarrer sur le 1er temps et c’est loin d’être gagné, on n’est pas vraiment dans sa zone de confort. Et il faut un bon moment avant de s’y faire.

– la synchronisation MG/MD : essayer d’avoir une MG régulière qui se déplace tout en ajustant les différentes lignes mélodiques de la MD, c’est souvent vrai mais encore plus dans ce morceau.

– le doigté MD est percutant avec des lignes de croches et de doubles-croches qui s’enchaînent. Beaucoup de boulot pour être dans les clous.

– les appogiatures* à jouer ne sont pas simples à effectuer ni à enchaîner surtout quand on ne sait pas ce qu’est une appogiature (lol). Ca corse un peu plus l’exécution

*En musique, une appoggiature est un ornement servant à retarder la note suivante, la note principale, sur laquelle on veut insister. L’appoggiature prend la forme d’une petite figure de note dont la durée doit être soustraite de la note principale. Le terme vient du verbe italien appoggiare, qui signifie soutenir. Wikipédia

La Vitesse
– est le 5ème élément et celui qui vous renvoie au trou régulièrement.

Mais dans tous les cas ça reste un très bon morceau à apprendre (de mon point de vue, bien-sûr !), qu’on est content de mettre dans son escarcelle et d’arriver à enregistrer à peu près correctement (mais pas parfaitement).

Tempo 138 à la noire

Méthode COLIN
Le Blues de l’amitié / © Méthode COLIN

NOTA : Logo désigné avec Affinity Designer & Photoshop / ©Philéas2k

Il n'y a pas de commentaires