[170]Méthode Colin Série 4 Répertoire 4 : Désir de solitude durant un instant

Dans cette Méthode Colin Série 4 Répertoire 4 ce morceau “Désir de solitude durant un instant” est un morceau difficile qui se mérite.
D’emblée on est un cran au-dessus de ce qu’on a côtoyé jusqu’à présent.

Tout est fait pour nous déstabiliser. C’est dégueulasse mais ça marche…
D’abord la gestuelle de la MG (Main Gauche) est nouvelle et loin d’être facile à intégrer. Une basse suivie d’un plaqué éloigné, cad pas collé serré contre la basse…et sans punch coco ça le fait moyen moyen…

Quatre accords à enchainer : inutile de vous dire qu’au début et même après on est longtemps aux fraises.
Ce n’est pas le fait d’avoir 4 accords à enchaîner qui nous met aux fraises…c’est le fait d’avoir 4 basses + accords éloignés à enchainer qui nous pulvérise comme du sucre en poudre…
La 2ème difficulté c’est la MD (Main Droite) qui , comme si de rien n’était, a sa partition à jouer. la MG elle s’en tape !
Donc même si tu n’adhères pas, tu dois faire avec !…
Aussi, l’élément majeur c’est la gestion du regard.
Sans elle vous n’existez pas.
Mon problème ? je louche !

Inutile de penser pouvoir vous affranchir du facteur temps ! répétitions et entrainements impératifs.

Là on a fait l’impasse sur :
– l’utilisation de la pédale. C’est la 1ère fois que je l’utilise. Je me suis rendu compte en écoutant la version de Fab93 que ses basses MG résonnaient super bien. J’ai donc dû me lancer. Heureusement celle de mon piano est bien moins légère que sur mon piano précédent.
– l’interprétation. Une fois qu’on a écouté les très belles versions de Dionisia et de Fab93 on boit un coup et on part faire du sport extrême…

Pour ce morceau, qui sera peut-être mon dernier de la Méthode Colin j’ai voulu “essayer de l’orchestrer” en m’amusant avec Cubase elements 11.

Je vous souhaite plein de réussite dans vos projets.
Merci de m’avoir suivi tous ces derniers mois.

Bonne continuation.

Tempo 76 à la noire (version piano)

Méthode COLIN

Tempo 76 à la noire (version piano + arrangement)

Pour cette version avec arrangement (pour m’amuser et découvrir et rêvasser) j’ai procédé comme suit :

– j’ai joué la partie piano sur mon Kawaï et l’ai sauvé sur clé usb
– je l’ai importée dans Cubase Elements 11 de Steinberg

rem : après avoir testé “Ableton Live” j’ai testé “Studio One 5” ainsi que Cubase 10 Artist et Cubase elements 11.
Ableton Live est très utilisé pour faire du live.
J’aime beaucoup l’ergonomie de Studio One 5 qui comme Cubase , permet d’enregistrer, d’éditer les sons et de mixer. Et finalement je me suis aperçu que je revenais presque systématiquement vers Cubase

– j’ai fait tourner en boucle la partie piano pour chercher des idées à partir des basses, des accords et des renversements d’accords
– j’ai testé différents instruments virtuels (VST) violons, violoncelles, synthés, cordes
– j’ai enregistré les cordes en fond
– j’ai enregistré les cordes en intro façon drama qui fout les jetons
– j’ai cherché à mettre du violon en inversant les accords
– après avoir trouvé un son de basse j’ai cessayé de suivre simplement le schéma mélodique
– à la fin j’ai mis des samples (échantillons sonores) pour symboliser la solitude ou l’instant (au choix) ou peut-être tout simplement pour déconner…allez savoir !

Je n’ai pas passé beaucoup de temps sur le mixage qui est une étape hyper importante dans la production d’un morceau. En vrai il aurait fallu réduire plus la basse, mieux équilibrer les sons…mais bon on va dire que j’ai juste dérougher (dégrossi) une idée.
Je cherche à découvrir et m’amuser en même temps. Rien de plus.
Bonne continuation.

(cliquer sur l’image pour agrandir)

cubase00

Tempo 76 à la noire (version piano + arrangement)

Méthode COLIN

Désir de solitude durant un instant/ © Méthode COLIN

NOTA : image effectuée avec Affinity Designer / ©Philéas2k

Il n'y a pas de commentaires